fbpx

Quelles aides financières pour des travaux de rénovation énergétique ?

En améliorant la performance énergétique de votre logement, vous pourrez :

  • vivre dans un logement plus confortable ;
  • réaliser des économies sur vos factures d’énergie ;
  • augmenter la valeur patrimoniale de votre bien.

En réduisant vos consommations d’énergie, vous limitez aussi les émissions de gaz à effet de serre qui sont responsables du changement climatique.

Des aides sont disponibles pour vos travaux de rénovation énergétique. Ces dernières sont nombreuses, et vous pouvez en disposer selon certaines conditions : votre situation, la nature de vos travaux, le type de bâtiment à rénover, etc.

Découvrez ci-dessous une liste non-exhaustive de ces dernières et identifiez auxquelles vous pouvez prétendre dès les prémices de votre projet !

Liste des aides disponibles pour des travaux de rénovation énergétique

  • MaPrimeRénov’

Pour les propriétaires occupants modestes pour leur résidence principale située en France métropolitaine et en Outre-mer. Le logement doit être construit depuis plus de 2 ans. Tous les travaux doivent être effectués par un professionnel RGE. https://maprimerenov.gouv.fr/

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Il permet de déduire de l’impôt sur le revenu une partie des dépenses éligibles pour certains travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement. Si le crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt dû ou si vous êtes non-imposable, l’excédent est remboursé.

  • L’éco-prêt à taux zéro

« L’éco-prêt à taux zéro » est un prêt à taux d’intérêt nul et accessible sans condition de ressources, pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique, jusqu’au 31 décembre 2021.

  •  La TVA à taux réduit

Le taux de TVA appliqué aux travaux de rénovation est généralement de 10 %. Cependant, pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique, ce taux est réduit à 5,5 %.

  • Le programme « Habiter Mieux » de l’Anah

Pour les propriétaires occupants dont les revenus sont inférieurs aux plafonds de ressources à consulter sur le site de l’Anah (www.anah.fr) ; les propriétaires bailleurs ; les copropriétaires pour des copropriétés fragiles.

Certaines entreprises vous proposent des primes, des prêts bonifiés ou des diagnostics si vous réalisez des travaux d’économies d’énergie. Les aides proposées sont plus importantes pour les ménages en situation de précarité énergétique et de grande précarité énergétique.

  • Le chèque énergie

Pour les propriétaires et locataires en fonction de leurs ressources et de la composition de leur foyer.

  • L’exonération de la taxe foncière

Les collectivités locales peuvent proposer une exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) pour certains logements rénovés.

  • Les aides des collectivités locales

Certaines régions, départements, intercommunalités ou communes peuvent accorder des aides complémentaires aux aides nationales dans le cadre de la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique. Faites le point sur les aides disponibles localement avec votre conseiller FAIRE (faire.gouv.fr).

  • L’aide de votre caisse de retraite

Si vous êtes retraité du régime général, votre caisse de retraite peut vous accorder une aide pour effectuer certains travaux.

  • Le dispositif Denormandie

Depuis le 1er janvier 2019 et jusqu’au 31 décembre 2022, les futurs propriétaires bailleurs peuvent bénéficier d’une défiscalisation lorsqu’ils rénovent un logement dans certaines villes moyennes. Pour les propriétaires bailleurs qui achètent un bien à rénover dans une des villes éligibles au dispositif ; et souhaitent mettre leur logement vide en location longue durée, pendant 6, 9 ou 12 ans.

  • Les aides d’Action Logement

Depuis le 19 septembre 2019, l’association Action Logement peut vous accorder une subvention (voir les conditions de ressources page 4), complétée d’un prêt à 1 % pour vous aider à financer vos travaux de rénovation.

  • Des prêts pour améliorer l’habitat

Le prêt sur le livret Développement durable couvre les mêmes travaux que le CITE ainsi que les frais d’installation.

Le prêt d’accession sociale. Son obtention dépend de vos ressources et de l’endroit où vous habitez.

Les prêts des distributeurs d’énergie.

Le prêt à l’amélioration de l’habitat (si vous recevez des allocations).

 

Vous pouvez estimer le montant des aides auquel vous avez droit sur www.faire.gouv.fr/aides-de-financement/simulaides

TOUS LES GUIDES ET FICHES DE L’ADEME SONT CONSULTABLES SUR : www.ademe.fr/guides-fiches-pratiques