Formation

Le groupe SOPREMA possède une forte culture de la formation.

Un Centre de formation SOPREMA agréé et dédié à l’application des produits a été créé en 1976 avec pour objectifs la transmission des règles professionnelles et environnementales afin de valoriser le métier d’étancheur-bardeur.

La formation n’a cessé de se développer au fur et à mesure des années, au sein de nos propres centres de Formation ou sur les chantiers, en partenariat avec des écoles ou des organismes professionnels, pour des publics ouvriers et encadrement.

Des formations pratiques pour l’interne et l’externe

SOPREMA propose des modules d’acquisition, d’entretien et de perfectionnement des connaissances à ses compagnons, ses entreprises clientes et son réseau d’artisans. Agréé organisme de formation, le centre de Strasbourg (France), créé en 1976, dispense ainsi des formations aux techniques d’étanchéité, d’isolation et de bardage sur tout le territoire français.

  • Des stages d’une semaine pour les collaborateurs de plus de 4 ans d’ancienneté portant sur l’étanchéité des toitures-terrasses béton, des toitures en acier, mais aussi des bardages.
  • Pour ceux disposant de moins d’expérience, des sessions d’initiation à l’étanchéité.

Des formations dédiées à l’encadrement

Les personnels encadrants de SOPREMA Entreprises ont accès à des parcours de formation diversifiés et adaptés aux évolutions des métiers. Les nouveaux arrivants, chargés d’affaires, conducteurs de travaux, préparateurs, dessinateurs, ou métreurs bénéficient d’un programme sur mesure. Ce dernier commence par une session sur les fondamentaux de l’étanchéité, suivie d’un module de spécialisation consacré à la gestion de chantier. Des sessions de perfectionnement sur d’autres techniques, tel le bardage, et les réglementations, la performance énergétique, la réglementation incendie, etc. complètent ce dispositif d’intégration qui dure de 6 mois à un an et est assuré par la direction technique du groupe. Alternant théorie et pratique, ce parcours est suivi par une cinquantaine de nouveaux collaborateurs par an.

Favoriser l’insertion aux côtés des GEIQ*

Des initiatives se développent dans le réseau pour former des collaborateurs à nos métiers.

Par exemple, pour la 3e année consécutive, les agences SOPREMA Entreprises de Pau, Toulouse et Bordeaux (France) s’unissent au GEIQ* régional pour favoriser la réinsertion professionnelle des demandeurs d’emploi et personnes en précarité. Cette collaboration prend la forme de contrats de professionnalisation. La douzaine d’alternants sélectionnés sont formés sur un an (350 h) au métier d’étancheur sur le rythme d’une semaine de cours et de trois semaines sur le terrain.

*Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification

Partager les expériences pour plus d’efficacité

Pour SOPREMA Entreprises, la reconnaissance, la valorisation et la transmission des savoir-faire en agence est une priorité.

À Reims par exemple, une démarche de formation a été mise en place afin que les plus expérimentés partagent leur expérience avec les plus jeunes. Les 38 compagnons du secteur peuvent faire à tout moment la demande d’être accompagnés dans la maîtrise d’un process technique, d’un point de réglementation, etc. Le chef de secteur, identifie ensuite le formateur interne le plus pertinent et définit un plan de formation avec une durée adaptée à chaque besoin (renforcement d’acquis, remise à niveau, etc.). À l’inverse, l’encadrement peut aussi suggérer certaines formations aux compagnons s’il l’estime nécessaire.

À chaque fin de session, l’élève et son formateur se retrouvent aux côtés du chef de secteur pour faire le point. « C’est vraiment bénéfique. Les compagnons gagnent en confiance en eux, en efficacité, puis en autonomie. Ils nous remettent aussi parfois en question sur certains process. Cet échange réciproque contribue à augmenter les performances et à renforcer notre professionnalisme auprès des clients ».

L’alternance, un vivier de talents

L’alternance s’est peu à peu inscrite et développée dans la culture de SOPREMA Entreprises, en France. Un moyen pour les étudiants de découvrir, de l’intérieur, le secteur de l’enveloppe du bâtiment et, pour le groupe, d’assurer ses besoins en recrutement, grâce à des collaborateurs motivés et bien formés.

« Il n’y a pas qu’une seule formule en matière d’alternance. L’idée est de monter des dispositifs sur mesure à l’échelle régionale en fonction des besoins et en collaboration avec les acteurs du territoire. Pour que cela fonctionne, il faut aussi identifier les bonnes écoles partenaires », explique Rodolphe Lefèvre, directeur général adjoint SOPREMA Entreprises.

Un tutorat : gagnant-gagnant

Dans le cadre de la formation en alternance « conducteurs de travaux » initiée avec le CESI de Strasbourg (France) en 2016*, SOPREMA Entreprises a mis en place un système de tutorat. L’objectif ? Accompagner les étudiants dans leur montée en compétence. Pendant les deux ans de leur cursus, ces jeunes passent une semaine à l’école et trois semaines dans une agence travaux du groupe où un tuteur les prend sous son aile. Ce dernier leur transmet au quotidien ses connaissances, les bases du métier et les standards du groupe. C’est un système gagnant-gagnant.