Votre
agence
Trouver votre agence la plus proche
LIEU
RECHERCHER

Isolation Thermique par l’Extérieur

Qu’il s’agisse d’une construction neuve ou d’une rénovation, l’isolation thermique par l’extérieur s’impose comme une technique de référence depuis l’application de la RT2005. Retour sur le principe et les avantages des deux techniques – par voie humide et par voie sèche.

L’ITE ou isolation thermique par l’extérieur est un ensemble de procédés destinés à habiller les façades des bâtiments en y apportant une isolation thermique et phonique. Face aux impératifs environnementaux, la performance énergétique des bâtiments est un enjeu majeur et doit porter à la fois sur la construction neuve et les bâtiments existants. L’ITE s’impose alors comme une solution efficace et adaptée. Techniquement, l’ITE permet d’éliminer les ponts thermiques structurels, de traiter efficacement les jonctions entre façades et menuiseries, mais aussi d’éviter des désordres de type moisissure liée à la condensation.

L’ITE a permis de répondre aux exigences des nouvelles réglementations que sont la RT2005 et la RT2012. Dans le cas spécifique de la rénovation, elle permet également aux occupants de rester dans les lieux pendant les travaux, et de ne pas réduire la surface disponible. Il existe deux familles d’isolation thermique par l’extérieur :

  • La famille des ITE par voie humide, en enduit mince ou enduit épais sur isolant.
  • La famille des ITE par voie sèche, avec bardage, vêture, bardure et vêtage.

 

De ces deux familles, la mise en oeuvre par voie humide en enduit mince reste la plus utilisée car généralement la moins coûteuse. Le principe consiste à mettre en oeuvre un isolant de type polystyrène ou laine de roche directement sur la façade, sur lequel est appliqué un enduit mince armé d’une fibre de verre. La voie sèche est composée d’un isolant thermique et d’un matériau fixé mécaniquement par l’intermédiaire ou non d’une ossature. La peau extérieure peut présenter des finitions très variées telles que du bois, des panneaux recomposés, de la pierre, des bacs en acier… L’isolant quant à lui peut être du polystyrène, de la laine de roche, de la laine de verre, voire d’autres isolants plus anecdotiques. L’ITE par voie sèche se décompose en différents procédés :

  • Le bardage rapporté ventilé est caractérisé par un parement décoratif maintenu sur une ossature réglable, elle-même liaisonnée à une paroi porteuse, et ventilée par une lame d’air. Un isolant peut être disposé contre la paroi porteuse.
  • La bardure est une variante du bardage rapporté, mais sans dispositif de réglage.
  • La vêture est un procédé manufacturé, constitué d’une peau extérieure solidaire de l’isolant thermique et posé directement sur le support.
  • Le vêtage est également un système manufacturé d’habillage extérieur des façades avec un parement fixé mécaniquement sur la structure porteuse, mais sans isolant. On peut cependant intercaler un isolant si on le souhaite, ou réaliser un vêtage sur un enduit mince sur isolant existant.