Julie, Conductrice de travaux

Julie est Conductrice de travaux chez SOPREMA Entreprises

et vous parle de son métier !

Dynamique et rigoureuse, elle se remet toujours en question et considère que sa fonction est une véritable vocation. Portrait.

Témoignage

« Je suis consciente, et désormais certaine d’une chose : il est primordial que le secteur d’activité se féminise ! Comme partout, la diversité des profils dans ce métier est une réelle richesse, il est temps que l’on en prenne conscience et que chacun(e) ait l’opportunité de prouver de quoi il ou elle est capable. »

Julie Petit, Conductrice de travaux

Quelle sont tes missions ?

En tant que conductrice de travaux, ma mission est de réaliser un chantier répondant au cahier des charges du client en termes de qualité, de coûts et de délais. Je coordonne et dirige les travaux du chantier, autant sur le plan administratif que managérial ou qu’opérationnel. Les journées se suivent mais ne se ressemblent pas, c’est un métier que l’on fait par passion et personnellement : j’adore ce que je fais !

Quel est ton parcours ?

Avant d’être embauchée chez SOPREMA Entreprises, j’ai suivi une formation de Technicien d’étude du Bâtiment Dessin de Projet avec BATIPRO à la suite de l’obtention de mon BTS Management des Unités Commerciales et d’une expérience en tant que négociatrice en immobilier chez Century 21. Une reconversion professionnelle, donc, puisque j’avais initialement suivi une formation dans le social.

Qu’est-ce qui t’a le plus marquée chez SOPREMA Entreprises depuis ton arrivée ?

Ce qui m’a plus marquée depuis que je suis chez SOPREMA Entreprises, c’est SOPREMA ! Cela a été une vraie chance pour moi d’intégrer cette « famille », et de savoir que j’en fais pleinement partie aujourd’hui. Plus qu’une opportunité professionnelle, mon embauche m’a permis de réaliser un projet de vie. Je ne considère pas mon métier comme un simple « job », c’est une vocation – je suis donc très reconnaissante d’exercer cette fonction dans ce groupe aujourd’hui.

Être une femme dans le BTP, comment le vis-tu ?

Ce n’est pas aussi difficile que l’on pourrait le croire. Je crois même qu’être une femme dans le BTP est une force : nous n’avons pas la même perception, la même vision ou les mêmes réactions que les hommes, et ces différences structurent notre manière de vivre ensemble. À nous de les reconnaître pour pouvoir les accepter, les comprendre et en faire de véritables atouts.

Chez SOPREMA Entreprises, les femmes sont évidemment les bienvenues. A l’agence de Saintes, où j’ai été recrutée, ma direction est à l’écoute et bienveillante. Comme dans l’ensemble de la société, les mentalités évoluent, les tendances changent : les femmes trouvent leur place sur les chantiers et je m’en réjouis !

Es-tu engagée pour la féminisation du secteur ?

J’aime ce que je fais et je pense que cela se ressent au niveau de mes équipes : ils aiment travailler avec moi et sont très heureux d’être managés par une femme. Je suis consciente, et désormais certaine d’une chose : il est primordial que le secteur d’activité se féminise ! Comme partout, la diversité des profils dans ce métier est une réelle richesse, il est temps que l’on en prenne conscience et que chacun(e) ait l’opportunité de prouver de quoi il ou elle est capable.

Un message à adresser aux jeunes femmes qui pourraient te lire ?

Soyez combatives. Ne lâchez rien, persévérez ! Le secteur du bâtiment n’est pas réservé aux hommes – bien au contraire. Le métier de conductrice de travaux est passionnant : pas de place à la routine, on se remet perpétuellement en question, il exige aussi d’être disponible, à l’écoute et multitâches. Si tout cela vous correspond autant qu’à moi : foncez !