fbpx

Résidence Vauban

 

Étanchéité liquide, une réhabilitation hors norme.

 

Le syndicat des copropriétaires de la résidence Vauban a mandaté l’agence Frög Architecture afin d’entreprendre le ravalement des façades et des balcons de deux de ses immeubles, situés à Strasbourg dans le quartier de l’Esplanade. Construits dans les années 1960, ces logements qui avaient déjà bénéficié de travaux de rénovation de l’enveloppe « en couche sur couche », présentaient une dégradation du gros œuvre. Récit d’une réhabilitation de grande ampleur à laquelle SOPREMA Entreprises a participé.

 

Après une étude approfondie de l’existant, le constat des architectes est tombé : d’importants travaux devaient être engagés dans le but de renforcer la structure, mais aussi d’assurer la sécurité des occupants et des passants. Le point de faiblesse se situait notamment au niveau des balcons. Recouverts d’une chape carrelée sans étanchéité, ils avaient engendré des porosités. Après deux années de relevés et une phase études, le syndicat des copropriétaires de la résidence Vauban a proposé aux 270 copropriétaires d’avoir recours à un emprunt collectif, puis les a accompagnés dans le montage du dossier.

Pour cette réhabilitation, totalisant près de trois kilomètres linéaires de balcons, la copropriété a fait appel à l’expertise de l’agence SOPREMA Entreprises de Strasbourg pour les travaux d’étanchéité. « Répondant, entre autres, à la problématique de surcharge, nous avons apporté une solution globale parfaitement adaptée à la configuration du chantier, valorisant un savoir-faire maîtrisé en étanchéité liquide », introduit Julien White, chargé d’affaires. Depuis janvier 2019, et jusqu’à la fin de l’année 2020, les compagnons SOPREMA Entreprises prennent en charge la réfection de près de 350 balcons. « Un chantier colossal ».

Dépose de la chape carrelage, création d’une pente pour l’écoulement de l’eau de pluie, étanchéité liquide anti-dérapante ALSAN® 870.05 appliquée en plusieurs couches sur le sol, mise en œuvre d’un profilé en aluminium pour habiller l’extérieur de la dalle… Des gestes précis, un travail d’équipe et une cadence rythmée !

« La pose de l’étanchéité liquide requiert savoir-faire et précision. Nos applicateurs résine possèdent une expertise de plusieurs années et nos compagnons ont suivi une formation en interne d’environ deux mois pour être au plus près des besoins du projet. Trois équipes dédiées travaillent quotidiennement sur le chantier », précise Stéphane Lorentz, conducteur de travaux.

Au-delà de l’aspect technique répondant à un cahier de prescription de pose très spécifique, ce type d’étanchéité liquide bi-composant joue également un rôle esthétique avec sa couleur « gris clair » mariée à un pailletage noir et blanc. Directement circulable, le revêtement étanche doit être soigné et de qualité. « En une journée et demie à peine, les trois équipes composées de deux applicateurs chacune réalisent les différentes couches et posent les bandeaux métalliques qui habillent les dalles béton de trois balcons », ajoute Stéphane Lorentz dont le rôle est d’assurer le lien entre les différents interlocuteurs : les poseurs, l’agence d’architecture et la maîtrise d’ouvrage.

Pour le bon déroulé du chantier, les copropriétaires et les résidents sont informés de l’avancée des travaux par voie d’affichage. Les livraisons se font façade après façade à peu près tous les six mois. Le chantier suit son cours.

 

Crédit photos : Vincent Muller