fbpx

Rénovation de 3 km de balcons à Strasbourg

Le SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES RÉSIDENCE VAUBAN a mandaté l’agence FRÖG ARCHITECTURE afin d’entreprendre le ravalement des façades de deux de ses immeubles, situés à Strasbourg dans le quartier de l’Esplanade. Construits dans les années 1960, ces logements de près de 60 ans avaient déjà bénéficié de travaux de rénovation de l’enveloppe « en couche sur couche ». Après une étude de l’existant, le constat des architectes était clair : des travaux en profondeur devaient être réalisés pour renforcer la structure existante et protéger ainsi les occupants tout comme les passants.

Le point de faiblesse se situait au niveau des balcons. Recouverts d’une chape sans étanchéité, ils avaient engendré à long terme des porosités. Pour cette réhabilitation, totalisant près de trois kilomètres linéaires de balcons (3 000 m²), la copropriété a fait appel à l’agence SOPREMA Entreprises de Strasbourg pour les travaux d’étanchéité. Après avoir mené la dépose de la chape carrelage sur les deux immeubles, entre janvier et mars 2019, six applicateurs résine (en moyenne) effectueront la réfection des sols extérieurs jusqu’à la fin d’année 2020 :

  • création d’une pente pour l’écoulement de l’eau de pluie vers l’extérieur grâce à un ragréage tiré à la règle,
  • étanchéité liquide anti-dérapante ALSAN 870.05 de SOPREMA appliquée en plusieurs couches sur le sol et les relevés,
  • mise en oeuvre d’un profil aluminium sur le nez de dalle qui offre une finition soignée et minimaliste aux façades.

 

Ce chantier d’envergure a été voté à une quasi-unanimité* après deux années de relevés, de constats et une phase études. Les quotes-parts individuelles atteignant jusqu’à 10 % de la valeur de l’appartement, le syndic a proposé aux 270 copropriétaires d’avoir recours à un emprunt collectif puis les a accompagnés dans le montage du dossier. Le choix du prestataire titulaire du lot « Etanchéité » s’est porté sur l’agence SOPREMA Entreprises, implantée localement et spécialisée depuis près de 70 ans dans les travaux d’enveloppes des bâtiments. Des gages de proximité, de réactivité et de savoir-faire maîtrisé. La pose de l’étanchéité liquide requérant de la précision, tous ses applicateurs résine possèdent une expertise de plusieurs années. Ils sont formés et réalisent ces travaux de mars à novembre. Leurs gestes sont précis garantissant un résultat soigné et de qualité. Un chef de chantier SOPREMA Entreprises dédié assure le lien entre les différents interlocuteurs : les poseurs, l’agence d’architecture et la maîtrise d’ouvrage.

Ce type d’étanchéité liquide possède de multiples atouts pour l’ouvrage. Légère et souple, elle n’alourdit pas la structure et assure le traitement des points singuliers tels que les seuils de portes-fenêtres. Sa fine épaisseur permet également de conserver la hauteur de sécurité des garde-corps en conformité avec la réglementation. Une économie pour les propriétaires qui n’auront pas à prévoir leur réhausse ou leur remplacement. Au-delà de l’aspect technique, elle joue également un rôle esthétique avec sa couleur « gris clair » mariée à un pailletage noir et blanc.

 

Un savoir-faire maîtrisé

Après avoir recouvert le ragréage d’une couche primaire appliquée au rouleau, les professionnels appliquent une protection plus épaisse à l’aide d’une spatule crantée auto-lissante. Deux couches de finition « gris clair » sont ensuite posées. Leur formulation, qui intègre de la silice fine, garantit un sol anti-dérapant. Un pailletage saupoudré de noir et de blanc apporte la touche décorative à l’ensemble.

Les façades des bâtiments sont composées de trois balcons par étage, d’environ 13 m² chacun. SOPREMA Entreprises a établi une méthodologie par niveau pour les douze à quatorze étages des deux immeubles. Quotidiennement, trois équipes de deux personnes réalisent les différentes couches et posent les bandeaux métalliques qui habillent les dalles béton.

Une étanchéité esthétique

La résine va au-delà de la barrière étanche. Elle offre un véritable revêtement à l’esthétique monolithique et durable. Contrairement au blanc ou au noir par exemple, la teinte « gris clair » choisie par le maître d’oeuvre permet d’estomper les traces de salissures causées par la pluie et le vent. Les occupants peuvent profiter de leur extérieur sans avoir besoin de nettoyer régulièrement le sol. Appliquée sur les relevés de 10 cm de hauteur, elle supprime l’effet « cuvette » en s’effaçant dans l’enveloppe de couleur blanche. Les paillettes noires et blanches apportent une touche de fantaisie à l’ensemble.

Télécharger le dossier de presse

Photos : Vincent Muller