Quand le BIM optimise la modélisation

À Toulouse, le groupe scolaire Germaine Tillion ouvrira ses portes à la rentrée prochaine. Le bâtiment de 4 500 m2 abritera huit classes de maternelle, dix d’élémentaire, une cantine et un centre de loisirs. L’agence SOPREMA Entreprises de Toulouse signe la façade de cet ouvrage haut en couleur. « Le bardage comprend 2 000 lames métalliques de six coloris différents rappelant “une palette de crayons de couleurs”, pour reprendre l’expression de l’architecte du projet Pierre Bonnard. Chaque lame arbore une forme asymétrique et donne du relief à la façade. Celle-ci se pare aussi de 800 m2 de briques blanches », explique Yolande Moro, chargée d’affaires.

 

Maître d’œuvre : IDP mandataire / Synopsys, architecte associé
Maître d’ouvrage : Mairie de Toulouse
Photo : IDP

 

Autre spécificité, Germaine Tillion est le premier chantier public en Occitanie entièrement réalisé avec la méthode BIM* et la maquette numérique 3D. « Il ne s’agit pas seulement de modéliser le bâtiment en 3D, mais de créer une base de données fiables et évolutives permettant, en phase chantier, de le construire et en phase exploitation, de réaliser son entretien », décrypte Aude Choichillon, référente BIM pour l’agence travaux toulousaine. Encore peu utilisé, le BIM affiche pourtant de nombreux atouts : « La représentation 3D des éléments facilite la synthèse et la détection d’anomalies par rapport aux méthodes traditionnelles. C’est l’avenir dans le secteur BTP », confirme Yolande Moro.

BIM = Building Information Modeling

Voir la réalisation