Trouvez
votre agence
Trouvez votre agence la plus proche
LIEU
RECHERCHER

Communiqué de presse : L’espace des Arènes à Lunel (34)

Télécharger le communiqué

L’agence SOPREMA Entreprises de Montpellier met en oeuvre l’étanchéité de la toiture de l’espace des Arènes de Lunel, expérience et dextérité pour un ouvrage atypique.

Les Arènes de Lunel construites fin 19e siècle nécessitaient des travaux importants et une amélioration des conditions d’accueil des spectateurs. Avec la rénovation des arènes, la ville de Lunel,  maître d’ouvrage, avait pour ambition d’élargir leur vocation taurine à des spectacles culturels et sportifs. Ces nouvelles animations impliquant d’augmenter de 25% la capacité d’accueil du public qui s’élève désormais à 4000 spectateurs assis et jusqu’à 4700 en format concert.

La maîtrise d’oeuvre Jacques Ferrier Architecture a repensé l’espace des Arènes comme symbole de leur culture méridionale avec des tuiles blanches dentelées telle une résille ou une toile casetas ayant la forme de grandes tuiles canales. Les tuiles viennent en couverture des gradins protégeant les spectateurs du soleil, du vent ou de la pluie et favorisent l’acoustique, de ce fait la période d’exploitation du lieu est optimisée de mars à novembre.

L’agence SOPREMA Entreprises de Montpellier a été sélectionnée pour réaliser l’étanchéité des 36 tuiles en bacs acier composant la toiture en surplomb des gradins soit une surface d’environ 3 200 m².

 

L’étanchéité des tuiles cintrées, une mise en oeuvre très complexe

Étant donné la complexité du projet, due à la structure arrondie de la toiture et à la forme des tuiles, la partie études a été très importante. Elle a nécessité 5 mois de travail afin de trouver des solutions de mise en oeuvre spécifiques à chaque étape d’avancement tout en apportant un soin extrême au respect des normes.

En termes de matériaux pour réaliser l’étanchéité de la toiture, SOPREMA Entreprises a utilisé un bac acier, une isolation incombustible M0 (laine de roche 50 mm), conforme aux exigences réglementaires d’un ERP, et une membrane PVC.

Les étapes de pose du complexe de couverture consistent en la pose du bac acier sur la charpente métallique (l’élément étant cloué à la charpente), suivie de la pose de l’isolant fixé mécaniquement au bac acier et enfin de la membrane PVC qui est déroulée sur l’isolant, fixée mécaniquement et enfin soudée à l’air chaud avec recouvrement des lés réalisés à la main.

En tout 3 000 ml de joints ont été entièrement soudés à la main, la configuration arrondie ne permettant pas l’intervention d’un robot. Les pentes des parties extérieures de la toiture étant très importantes, le compagnon (25 ans d’expérience) qui a réalisé les soudures sur ces parties a parfois dû travailler en position allongée. Un travail titanesque qui nécessite un véritable savoir-faire.

Pour la réalisation en elle-même, les travaux ont démarré en janvier dernier pour une livraison en septembre de cette année, soit un délai serré de 9 mois d’intervention avec 4 compagnons très expérimentés. Les compagnons interviennent directement sur la charpente et sur le bac acier, une grue automotrice stationnée dans l’arène servant à monter les matériaux.

 

Une mise en sécurité pour le travail en hauteur

L’accès à l’ouvrage est rendu difficile par sa forme arrondie et par des fortes pentes qui empêchent de marcher directement sur les tuiles et nécessitent des conditions de sécurité drastiques. La mise en sécurité des personnes sur le chantier pour travailler en hauteur a donc nécessité la pose d’un filet de sécurité de surface maintenu sur la charpente et d’un système de sécurité en périphérie avec des filets accrochés à des potelets et des garde-corps tout le long de la couverture.

« Notre équipe est très fière de ce chantier. Nos compagnons les plus chevronnés ont travaillé sur cet ouvrage emblématique, car il faut beaucoup de métier et le goût du détail pour relever un défi technique de ce genre. » commente Paul VALENS, Conducteur de Travaux de l’agence SOPREMA Entreprises de Montpellier.

Maître d’ouvrage : Ville de Lunel
Architecte mandataire : Jacques Ferrier Architecture
Architecte associé : CoO architectes
Crédit photos : BALLOIDE PHOTO